Si j'avais encore du temps,

Je t'aimerais différemment,

Sûrement plus fort encore,

Attiser ce feu qui dévore,


Si j'avais encore du temps,

Je t’emmènerais te perdre,

Dans les bois de cèdres,

T'embrasser à tout instant,


Si j'avais encore du temps,

Je t'écrierais des mots doux,

Avec l'encre de mon cœur,

S'enflammer avec douceur,


Si j'avais encore du temps,

Je t'offrirais de jolies folies,

Sans peur, une dernière fois,

Crier je t'aime comme autrefois

Rachël

Choisir le design de votre blog - choisissez parmi une variété de modèles sur Nouw ou concevez le vôtre ; « pointer-cliquer » - cliquez ici !

Likes

Comments

Puisque mon cœur ne cesse de tepleurer,

A l'ombre de notre amour, je t'aicomposé,

Une complainte à l'encre de mes maux,

Avec mon sang, j'écrirai mes derniersmots,


Heures maudites voguent sur les eauxnoires,

Les vents froids ouvriront les portesdu manoir,

C'est là que je verserai mes larmesd'amour,

Elles seront enfermées dans un écrinde velours.


Sur le chemin de l'espoir mon âmes'est perdue,

Le bonheur c'est éteint, puis soudain,il a disparu,

Je t'ai tant aimé, je n'ose le direqu'à demi-mot,

Avec mon sang, je t'écrirai mesderniers mots.

Likes

Comments



Mon cœur cherche par delà lesétoiles,

Un amour espéré mais inavouable,

Mon âme tisse d'or et d'argent unetoile,

Pour lui vouer cet attachementimmuable.


Mon Dieu, laissez-moi dans ce monde derêve,

Laissez-moi l'aimer à ma façon etsans trêve,

Amour d'une vie, amour interdit, amourbanni,

Je vaincrai le jugement dernier pourl'aimer à l'infini.


Ô bel amour impossible, les vents sontmaudits,

Ma passion est fragile face à tous cesbandits,

Abandonnez-le dans mon lit seulementquelques heures,

Pour lui offrir un dernier baiser avantque je ne meurs........


Likes

Comments

Quand la nuit se fait silence

Naît un désespoir intense

Alors, j'irai vendre mon âme

A cet homme sournois, infâme


J'ai peur des demains sans fin

Qui osera me tendre la main ?

Une main pour un autre chemin


En habit de noir, il m'attire

Devient prince des ténèbres,

Pratique une sombre satire

Pour devenir funèbre,


J'ai peur des demains sans fin

Qui osera me tendre la main ?

Une main pour un autre chemin

Likes

Comments

Sombre nuit d'hiver mon âme s'est enfuie,
Sur les cheminsescarpés de ma vie,
Mon corps est vaincu par la souffrance,
Ellerôde, me frôle, la camarde entre en transe.

Seule, je survis dans un avenir incertain,
L'enfer deviendraitpresque une délivrance,
Lucifer devient mon marchant debiens,
Droguée, il m'offre une dernière danse.

Cœur blessé s'épuise au fil du temps,
Le silence tue mesmots, libère mes maux,
Écoute le vent, il souffle mestourments,
Pour verser mes larmes sur mon tombeaux.

Rachël


Likes

Comments

Sombre nuit d'hiver mon âme s'est enfuie,
Sur les chemins escarpés de ma vie,
Mon corps est vaincu par la souffrance,
Elle rôde, me frôle, la camarde entre en transe.

Seule, je survis dans un avenir incertain,
L'enfer deviendrait presque une délivrance,
Lucifer devient mon marchant de biens,
Droguée, il m'offre une dernière danse.

Cœur blessé s'épuise au fil du temps,
Le silence tue mes mots, libère mes maux,
Écoute le vent, il souffle mes tourments,
Pour verser mes larmes sur mon tombeau

Rachël

Likes

Comments

Quand tu seras plus mature, plussimple, plus réfléchi.
Te rappelleras-tu tous les obstacles quenous avons franchis ?
Brûlants comme la braise, tendres etfondants,
Bien avant ces jours d'impossibles avoirs
Sur letemps d'avant.
Et va savoir…
Alors, fume-les tant que tuassumes
Car elles se consument
Tu es la seule personne quej'ai jamais aimée
Le Paradis, je ne l'atteindrai jamais !
Car,je ne sais pas comment faire...
Alors levons un ou deux verres !
À toutes les choses que je t'ai abandonnées
Dis-moi pourtoi, sont-elles perdues ?
Juste que tu pourrais rompre, medélaisser
Après toutes les choses que je t'ai abandonnées
Entoi, ont-elles disparu ?
Les as-tu abandonnées?
Bébé,prennent-elles le large ?
Font-elles naufrage ?
Espérant queje pourrais deviner les machinations
Comprendre tous les détours,les attentes de ton imagination

Serre-moi comme si tu n'avais jamaisperdu patience
Dis-moi que le plus souvent, tu éprouves plusd'amour que de répugnance
Et que j'ai toujours mes chances...
Alors fume-les tant que tu assumes car elles se consument...
Tues la seule personne que j'espère
Trinquons au Paradis car levent peut tourner
Levons un ou deux verres
À toutes leschoses que je t'ai abandonnées
Dis-moi, en toi, ont-elles faitnaufrage ?
Juste que tu pourrais prendre le large
Aprèstoutes ces choses que je t'ai abandonnées
Pour toi, sont-ellesperdues ?
Ont-elles pris le large ?
Bébé, en toi, ont-ellesdisparues ?
Ont-elles fait naufrage ?
Levons un ou deuxverres
À toutes les choses que je t'ai abandonnées
Dis-moi,en toi, ont-elles disparu ?
Juste que tu pourrais prendre lelarge...
Après toutes ces choses que je t'ai abandonnées
Ont-elles fait naufrage ?
Sont-elles, à jamais perdues ?...


Likes

Comments