Vous avez récemment entendu parler de la « méditation en pleine conscience » ? Internet permet aujourd’hui de trouver de nombreux renseignements utiles, dans n’importe quel domaine.

Si la méditation en pleine conscience vous intéresse, vous pouvez vous connecter sur Internet et lancer une recherche auprès des sites et des blogs spécialisés dans ce domaine ; pensez également à consulter les carnets d'adresses qui permettent de trouver des centres de formation proposant des cours, des exercices et des stages de méditation en pleine conscience.

Les sites Internet spécialisés

La méditation en pleine conscience est une forme de méditation qui, comme les autres types de méditation, a pour objectif de base le développement de la concentration et de l’attention. Elle est également connue sous le nom de « méditation pratique » ou de méditation « mindfulness ». Elle permet de se libérer du flot de pensées du moment présent, tout en étant pleinement éveillé. Si vous souhaitez en savoir plus sur la méditation en pleine conscience, vous pouvez consulter les sites internet spécialisés dans le domaine. Vous pouvez également vous connecter sur un forum, et poser toutes vos questions directement aux internautes !

En quelques clics, vous pourrez trouver une longue liste de sites spécialisés qui vous donneront des explications plus claires et plus précises sur le sujet qui vous intéresse, quel que soit le moteur de recherche que vous utilisez. Plusieurs spécialistes en la matière prennent en effet le temps d’écrire et de diffuser leurs connaissances, pour les partager avec un public en recherche d’informations. Si certains sites ne fournissent que de brèves informations, d’autres, plus sérieux, donnent de nombreux détails sur la méditation en pleine conscience . Il vous appartient de choisir celui qui semble répondre au mieux à vos interrogations.

Vous pouvez également trouver des sites via lesquels vous pourrez vous initier à la méditation en pleine conscience : ils vous indiqueront la marche à suivre et les exercices à réaliser. Néanmoins, pour que la méditation vous procure tous ses effets bénéfiques au quotidien, il est nécessaire d’apprendre à pratiquer les exercices correctement, dans les règles de l’art.

Les blogs et les réseauxsociaux

Les bonnes expériences sont faites pour être partagées ; de nombreuses personnes qui pratiquent la méditation en pleine conscience et qui ont déjà pu profiter des bienfaits de cette pratique n’hésitent donc pas à partager leur expérience sur leurs blogs personnels, sur des blogs dédiés à la méditation, ou encore sur les réseaux sociaux.

Des cours, des stages et des exercices vidéo, gratuits ou payants, sont également disponibles en ligne : ils vous permettront de découvrir si la méditation en pleine conscience correspond réellement à vos besoins et à vos envies.

Les conseils et les témoignages des blogueurs permettront de vous éclaircir les idées : vous obtiendrez toutes les réponses à vos questions et pourrez parfois profiter de conseils et de cours gratuits ! Si vous décidez de vous lancer dans la pratique de la méditation en pleine conscience, tous ces outils vous aideront à expérimenter les bienfaits du silence, de la concentration et de la vision intérieure qu’offre la méditation.

Avec la maîtrise des techniques de la méditation en pleine conscience, vous allez pouvoir prendre conscience de chaque instant que vous vivez, de votre corps, des autres et de l’environnement dans lequel vous vivez. Vous ne laisserez plus vos préjugés submerger votre capacité de perception. Désormais, vous vous éveillerez au monde en étant conscient de ce que vous vivez sur le moment, de ce que vous êtes et de ce que vous ressentez.

Les centres deformation de méditation en pleine conscience

Certains conseils que vous découvrez en ligne peuvent être obsolètes. Pour produire ses effets bénéfiques, la méditation en pleine conscience, comme les autres formes de méditation, suppose la maîtrise d’une technique bien particulière.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir quelqu’un de votre entourage qui pratique déjà la méditation en pleine conscience, mieux vaut vous renseigner auprès d’un professionnel, d’un institut ou d’un club qui propose de vous initier à la méditation. Vous pouvez constituer votre propre carnet d’adresses en ligne, en notant les adresses qui figurent sur les différents sites spécialisés, sur les réseaux sociaux ou sur les blogs que vous visitez. Vous découvrirez ainsi celui qui correspondra le plus à vos besoins et à vos attentes.

Choisir le design de votre blog - choisissez parmi une variété de modèles sur Nouw ou concevez le vôtre ; « pointer-cliquer » - Cliquez ici

Likes

Comments

Etre en bonne santé est primordial et vous devez tout faire pour prendre soin de vous au quotidien ! Apprenez à profiter pleinement de la vie grâce à quelques exercices à pratiquer tous les jours, pour être plus en forme : marchez, courez et bougez !

Les bienfaits de la marche sur notresanté

Marcher tous les jours ne vous coûte rien : il suffit d’avoir la volonté et c’est parti ! Tout d’abord, marcher est un excellent moyen pour perdre du poids. C’est toujours plus facile que de suivre un régime qui, la plupart du temps, est trop difficile à suivre. Marcher est une solution efficace pour lutter contre le mauvais cholestérol. Cette pratique active également la circulation sanguine et, par conséquent, prévient l’apparition des varices. En outre, elle prévient le diabète et diminue les risques d’hypertension. De nombreuses personnes marchent tous les matins pour se détendre et pour aérer leur esprit. En effet, la marche à pied a des effets bénéfiques sur le cerveau, puisqu’elle améliore la fonction cognitive si vous la pratiquez régulièrement. Elle réduit également les risques de complications cérébrales chez les personnes âgées.

Pour bénéficier de tous les bienfaits de la marche, veillez à adopter une posture droite et non courbée ; évitez de regarder le sol. Prenez le temps d’examiner votre façon de marcher et améliorez-la en cas de besoin. Privilégiez les chaussures de sport avec des semelles en caoutchouc pour pratiquer cette activité confortablement ; cela vous évitera également de glisser. Une séance quotidienne d’une trentaine de minutes suffit. Vous avez du mal à trouver du temps pour une séance de marche dans la journée ? Vous pouvez essayer de rejoindre votre lieu de travail à pied, en partant un peu plus tôt que d’habitude. Vous pouvez également prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur. Pour éviter la rétention de liquides dans l’organisme, n’oubliez pas de boire assez d’eau. Si vous marchez sous le soleil, n’oubliez pas d’utiliser une crème hydratante protectrice.

Courir pour garder la forme

Il est inutile de rappeler que le sport est bénéfique pour la santé. La course à pied, ou le running, font partie des activités faciles à pratiquer. Les études scientifiques prouvent que la course à pied réduit considérablement les risques de maladies cardio-vasculaires. Courir est également une activité qui permet de renforcer le système immunitaire et d’améliorer la pression artérielle. La détoxification de l’organisme figure aussi parmi les bienfaits apportés par la course. Par ailleurs, le running est vivement recommandé par les médecins pour éviter le développement de certains cancers, dont le cancer du sein et le cancer du côlon.

N’hésitez pas à pratiquer régulièrement cette activité sportive si vous souhaitez perdre du poids rapidement : en effet, la course à pied permet aux muscles de votre corps de travailler ensemble. Elle brûle très vite les calories et aide au maintien d’un poids stable après la perte des kilos en trop : vous aurez rapidement une silhouette élancée et sportive. Pour profiter de tous ces avantages, planifiez deux séances de course à pied par semaine, au minimum. Adoptez en parallèle une alimentation équilibrée.

Bouger pour le bien de notre corps etde notre esprit

La pratique d’une activité physique est indispensable au maintien de notre forme et de notre santé. Trouvez une activité sportive qui vous correspond, et qui vous procure du plaisir ! Maintenir cette pratique sur la durée est excellent pour votre santé ; les bienfaits sur l’organisme sont innombrables. Il convient de rappeler que le sport est par exemple un véritable outil thérapeutique pour traiter la bronchite chronique ; ses effets sur l’asthme sont également indéniables. En outre, la pratique d’une activité physique régulière a des effets positifs sur le raisonnement, la mémoire et la capacité de réaction des personnes âgées. Sa capacité à réguler le taux de sucre dans le sang est également prouvée : le sport est donc un moyen efficace de lutter contre le diabète de type 2. Les personnes diabétiques peuvent ainsi voir leur traitement médicamenteux allégé si elles bougent au quotidien.

Sur le plan physiologique, le sport favorise la fixation du calcium sur les os : il permet ainsi de préserver le capital osseux. Il offre également de nombreux bienfaits sur le système cardiovasculaire. Chez les personnes d’un âge avancé, bouger permet de prévenir les risques d’ostéoporose. Le fait de s’activer au quotidien est également très bon pour la santé psychologique. En effet, la pratique d’une activité régulière améliore non seulement l’humeur, mais également la confiance et l’estime de soi. Vous remarquerez facilement tous ces effets après une marche de 15 minutes par jour.

Likes

Comments

Faire du sport a toujours été un excellent moyen pour rester en bonne santé. Il n’a jamais déçu et contribue efficacement au bon fonctionnement de notre organisme. Alors quels sont les véritables effets du sport sur notre santé ?

Les effets du sport sur notre état psychologique

La pratique régulière d’une activité sportive favorise l’équilibre de la santé mentale. Autrement dit, elle sert de prévention à toute forme de dépression. En principe, plus on prend du plaisir à accomplir l’activité physique, plus on est bien dans sa tête. Cela veut tout simplement dire que pour profiter pleinement des effets bénéfiques du sport sur notre santé psychologique, il faut tout d’abord choisir des activités qui nous plaisent et que l’on peut pratiquer sans problème.

En outre, lorsque l’on fait du sport, les exercices agissent sur les systèmes endocriniens et nerveux. Or, ces derniers sont étroitement liés à l’état de notre santé mentale. Après l’enchaînement des mouvements, on ressent un effet apaisant : cette sensation est présente aussi bien chez les personnes sereines que chez les personnes anxieuses et stressées. Cet effet d’apaisement est suivi d’une sensation d’euphorie, qui survient une trentaine de minutes après : ceci est généralement dû à la sécrétion d’endorphines, les hormones du plaisir. Ces dernières ont des actions analgésiques, relaxantes et euphorisantes, comme celles favorisées par l’héroïne, la morphine ou l’opium . La quantité d’endorphines dégagées augmente proportionnellement avec la durée et l’intensité des activités pratiquées. Par ailleurs, il faut savoir que le cerveau produit cinq fois plus d’hormones au cours d’un exercice physique que pendant une pause.

De plus, un autre mécanisme qui contribue à l’équilibre de l’humeur se produit quand on pratique des exercices d’intensité moyenne ou élevée : la synthèse de dopamine et de sérotonine. Ces hormones sont à un niveau faible chez les personnes en état de dépression ; il est donc clair que le sport favorise le bien-être psychologique et une meilleure gestion du stress. Il améliore aussi l’activité mentale telle que la mémoire à court terme, la prévision et surtout la prise de décision. Sachez enfin que pratiquer une activité physique de manière régulière réduit l’anxiété et améliore la qualité du sommeil.

Les bienfaits du sport sur notre santé physique

La plupart des gens se mettent au sport pour avoir une bonne condition physique avant tout. Ses bienfaits sur la santé physique sont donc évidents et indéniables : quand on pratique une activité physique, la musculature est tonifiée et on peut perdre du poids de manière considérable. De plus, on se sent plus libre dans les mouvements qu’on enchaîne et on a plus d’énergie. Toutes ces sensations nous aident à nous sentir mieux dans notre peau. Pratiquer une activité physique de manière régulière est donc un excellent moyen d’avoir une bonne image de soi au niveau physique, particulièrement au niveau de l’apparence, de l’habileté, de l’endurance et de la force.

Le sport améliore également le conditionnement de la fonction musculaire. En effet, il peut prévenir la perte de masse musculaire due au vieillissement et à certaines maladies métaboliques. Le fait d’être âgé n’est donc pas une excuse valable pour arrêter la pratique du sport. Au contraire, il faut toujours continuer pour rester en pleine forme. Il suffit juste de choisir des activités plus adaptées à sa condition physique et à ses capacités. Le sport contribue aussi au bon fonctionnement du cerveau et protège contre les lésions cérébrales. Il prévient le vieillissement physiologique et renforce l’unité neurovasculaire (la résistance des sportifs à la maladie d’Alzheimer n’est plus une nouveauté). Par ailleurs, le sport prévient le déclin des fonctions immunitaires : quand on pratique régulièrement une activité physique, on devient plus fort et mieux immunisé. Notre organisme dispose donc de suffisamment de défenses pour être protégé des maladies.

Le sport a des bienfaits sur le capital osseux. Chez la femme, il contribue au bon maintien de la structure osseuse après le pic de masse osseuse, qui apparaît vers 20/25 ans. Les activités physiques renforcent l’acquisition du capital osseux chez les enfants de 10 à 18 ans. La pratique du sport diminue ainsi considérablement le taux de mortalité ; pour bénéficier de tous ces bienfaits, il faut néanmoins pratiquer de manière régulière.

Likes

Comments

Vous avez entendu parler d’une nouvelle méthode pour vous détendre, pour vivre une vie de plus en plus apaisée et pour éloigner le stress de votre quotidien : il s’agit de la méditation. Connaissant un franc succès depuis quelques années, la méditation est en effet une technique efficace pour ceux qui souhaitent se recentrer et apprendre à mieux gérer leurs émotions au quotidien.

Alors comment se pratique la méditation en pleine conscience ? E quels sont les bienfaits de cette méthode sur notre santé mentale et physique ?

Le déroulement d’une séance de méditation

Afin de pouvoir méditer dans les meilleures conditions possibles, vous devez tout d’abord vous installer dans un endroit calme, qui vous convient parfaitement et qui dégage de bonnes ondes selon vous. Avertissez votre entourage (vos collègues de bureau si vous méditez sur votre lieu de travail, ou votre conjoint et vos enfants si vous décidez de méditer chez vous) que vous avez besoin de trente minutes de tranquillité. Asseyez-vous, ancrez vos pieds dans le sol, tenez-vous le plus droit possible et posez vos mains sur vos genoux. Vous pouvez fermer les yeux ou les garder mi clos.

Vous pouvez choisir de méditer le matin très tôt, avant de vous rendre sur votre lieu de travail, afin de démarrer la journée du bon pied. Si vous avez besoin d’une pause au milieu de votre journée, vous pouvez très bien programmer votre séance de méditation pendant votre pause déjeuner. Enfin, si vous préférez vous détendre le soir, une fois votre journée achevée, vous pouvez méditer à la nuit tombée, avant de vous coucher. La méditation en pleine conscience a d’ailleurs des effets très bénéfiques sur le sommeil et l’endormissement.

Commencez par détendre vos épaules et par relâcher toutes les tensions éventuelles qui peuvent venir envahir votre corps et votre esprit. Détendez ensuite chaque muscle et chaque partie de votre corps, en commençant par les pieds : relâchez vos orteils, vos pieds, vos chevilles, vos mollets, vos genoux, vos cuisses, vos hanches, votre bassin, votre ventre, votre dos, votre poitrine, vos épaules, vos bras, vos coudes, vos avant bras, vos poignets, vos mains, vos doigts, votre cou, votre tête, votre visage, votre menton, votre bouche, votre nez, vos joues, vos yeux, vos sourcils, vos tempes, votre front et le sommet de votre crâne.

Vous ressentirez très rapidement votre corps se relâcher et se détendre. Une fois la séance de méditation terminée, vous pourrez ouvrir à nouveau les yeux et bouger progressivement chacun de vos membres.

Les bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit

Reconnue comme une technique optimale pour se détendre et pour prendre conscience de son corps, de ses pensées et de ses émotions, la méditation en pleine conscience offre de nombreux effets bénéfiques.

Elle permet tout d’abord de vivre plus en harmonie avec son environnement et son entourage : en effet, si vous méditez régulièrement, vous réussirez à vivre une vie de plus en plus calme et de plus en plus posée. Vous apprendrez à accepter vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives, vous les comprendrez et vous aurez plus de facilités à prendre du recul sur certaines situations difficiles de votre quotidien. Vous serez plus objectif et plus positif dans votre vie de tous les jours. Vous apprendrez à mieux gérer le stress au quotidien et à ne plus vous laisser submerger par vos émotions.

Méditer vous permettra également d’entretenir votre système cardio-vasculaire, votre système respiratoire, votre système immunitaire, votre système digestif ainsi que le fonctionnement de l’ensemble de votre corps. Vos organes seront largement stimulés, et votre organisme détendu de manière optimale. Vos défenses immunitaires seront plus fortes et votre cerveau mieux oxygéné.

Si vous souhaitez retirer le maximum de bénéfices de la méditation, vous pouvez accompagner vos séances de quelques exercices de yoga, une discipline parfaite pour ceux qui sont à la recherche d’une vie plus apaisée et plus zen !

Likes

Comments

Vous êtes de nature plutôt stressée et vous aimeriez pratiquer une activité qui vous permettrait de vous détendre et de vivre une vie plus apaisée et plus zen de manière générale ?

La thérapie par le chant peut vous aider à trouver cet équilibre indispensable et à vous débarrasser de vos pensées et de vos sentiments négatifs au quotidien : découvrez la liberté qu’apporte cette discipline et les nombreux bienfaits qu’elle peut avoir sur votre confiance en vous et sur la gestion de vos émotions et de votre stress.

La thérapie par le chant permet d’apprendre à poser sa voix

En premier lieu, la thérapie par le chant peut vous aider à poser votre voix et à pouvoir prendre la parole en public en étant moins stressé. En effet, nous n’avons pas tous une voix claire, calme et assurée : nous sommes nombreux à être impressionnés lorsque nous devons prendre la parole devant plusieurs personnes et notre voix peut souvent nous faire défaut dans ce type de situation (elle devient par exemple tremblante, fluette ou voilée).

La thérapie par le chant peut vous apprendre à mieux maitriser vos cordes vocales, et donc votre voix. Une meilleure maitrise peut être acquise au bout de quelques séances, la voix pouvant être entrainée comme n’importe quelle autre partie ou organe de notre corps.

Cette discipline permet également de mieux se connaitre et d’accéder facilement à une source de plaisir et de bien être : en effet, fredonner dans la voiture en accompagnant une chanson qui passe à la radio, chanter à tue tête sous la douche ou encore s’amuser à accompagner les enfants lorsqu’ils chantent sont de bonnes méthodes pour se faire plaisir, tout en découvrant mieux notre personnalité et nos capacités artistiques !

La thérapie par le chant permet de mieux gérer ses émotions

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes méthodes pour apprendre à gérer vos émotions et votre stress au quotidien, vous pouvez vous rendre sur le site Bien Être et Santé .

La thérapie par le chant peut être une excellente méthode pour apprendre à gérer vos émotions et le stress qui vous envahi régulièrement au cours de la journée ; le professeur de chant analysera tout d’abord votre voix et les émotions qu’elle dégage. Il pourra ensuite établir un premier diagnostic et comprendre votre état d’esprit, votre éventuel stress, vos pensées et votre personnalité.

Vous apprendrez à lâcher vos émotions et à vous détendre en laissant votre personnalité s’exprimer au maximum ; si vous n’aimez pas votre voix, vous pourrez également travailler sur ce point, pour la rendre plus agréable, plus posée et plus audible.

Les enfants peuvent également apprendre à gérer leurs émotions grâce à la thérapie par le chant : cela leur permet de mieux contrôler leurs impulsions et de se décharger des éventuelles pensées négatives qui peuvent envahir leur esprit au quotidien.

Les autres disciplines pour apprendre à gérer le stress au quotidien

Vous pouvez également apprendre à gérer vos émotions et votre stress grâce à de nombreuses autres disciplines, comme le yoga ou la médiation en pleine conscience.

Le yoga permet de mieux connecter votre corps et votre esprit, et de vivre une vie plus sereine et plus calme ; le travail des postures (les asanas), les exercices de respiration et les séances de méditation (souvent pratiquées à la fin de la séance) vous aideront à mieux connaître votre corps, à comprendre et à accepter vos émotions et vos pensées et à vous connecter à votre environnement de manière optimale.

La méditation en pleine conscience, qui peut être pratiquée quotidiennement chez vous ou au bureau, pourra également vous aider à prendre du recul et à positiver : confortablement installé sur une chaise ou par terre, vous vous détendrez en prenant conscience de chaque partie de votre corps (vos pieds, vos jambes, votre bassin, votre dos, vos épaules, vos bras, votre visage, votre tête). Vous apprendrez petit à petit à lâcher prise et à accepter les pensées qui envahissent votre esprit, qu’elles soient positives ou négatives. Au fur et à mesure des séances de méditation, vous réussirez à gérer vos émotions plus rapidement, pour ne plus vous laisser envahir par le stress et par l’angoisse.

Likes

Comments

Vous avez l’impression de vivre à cent à l’heure et d’être facilement et rapidement dépassé par vos émotions ? Comment savoir si vous êtes victime de stress chronique ou s’il s’agit d’un simple passage dans votre vie ?

Reconnaître les symptômes du stress peut être essentiel pour réussir à en soigner les effets. En effet, comment guérir lorsque l’on ne sait pas quelle maladie combattre ? Comment réussir à vivre une vie plus sereine et plus apaisée si l’on ne commence pas par rechercher les sources de nos angoisses et les raisons de notre stress ?

Qu’est-ce que le stress exactement ?

Également connu sous le nom de « syndrome général d’adaptation », le stress est découvert dans les années 50 par un endocrinologue canadien et regroupe l’ensemble des mécanismes mis en place par notre corps pour combattre et lutter contre les éventuelles agressions extérieures. Certaines hormones (l’adrénaline notamment) sont libérées, le coeur et la respiration s’accélèrent et l’énergie est décuplée.

Indispensable à notre survie, le stress n’est pas toujours négatif : c’est lui qui nous pousse par exemple à nous surpasser dans une situation compliquée, comme un dossier urgent à rendre ou un devoir à finir pour le lendemain. C’est également le stress qui nous motive à réaliser certaines choses dont nous ne nous sentions au départ par forcément capables. Le stress peut aussi nous sortir de certaines situations dangereuses (c’est lui qui nous fait réagir lorsqu’une voiture pile devant nous, ou lorsqu’un enfant s’approche trop près d’un feu par exemple). D’autre part, les degrés de stress sont différents d’une situation à l’autre : organiser un goûter d’anniversaire pour son enfant est nécessairement moins stressant que prendre la parole devant une centaine de personnes.

Mais le stress peut également avoir des effets néfastes sur notre santé, tant au niveau psychologique que physique. On parle dans ce cas là de mauvais stress. Certaines personnes trop sensibles aux situations stressantes peuvent vite se retrouver débordées et avoir l’impression d’être constamment dépassées. Leur humeur et leur bien être au quotidien s’en trouvent rapidement affectés ; la perception et la réaction au stress varient évidemment d’une personne à l’autre. Il devient alors indispensable d’analyser les symptômes du mal être, et de trouver des solutions pour vivre de manière plus sereine. Si vous souhaitez en savoir plus sur les habitudes à adopter pour mieux prendre soin de vous, rendez-vous sur le site Méditation & Santé.

Quels symptômes peuvent faire penser à du mauvais stress ?

Afin de pouvoir comprendre et traiter les états de stress intense ou chronique, il est indispensable de réussir à en identifier les symptômes.

Les symptômes psychiques et émotionnels ressentis par une personne stressée peuvent être notamment l’anxiété et la peur, l’indécision et le manque d’entrain et de motivation, l’agitation ou l’excitation sans raison, les sautes d’humeur et la difficulté à se concentrer ou à mémoriser certaines choses, les états dépressifs pouvant même aller jusqu’au burn-out.

La personne stressée a en général du mal à s’organiser, elle est souvent absente, elle est négative et a du mal à être objective. Elle peut également être une grande consommatrice de sucre, de chocolat, de café, d’alcool ou même de drogue.

Mais le stress se manifeste également sur le plan physique : lorsqu’une situation stressante survient, notre coeur et notre respiration s’accélèrent, nos muscles se tendent, nos paumes de mains sont moites et nous transpirons abondamment. Notre ventre se noue et nous pouvons même être victime de vertiges. Lorsque le stress survient fréquemment, la qualité du sommeil est détériorée, des infections fréquentes peuvent apparaître et des maladies de peau peuvent survenir (notamment de l’eczéma), notre système immunitaire étant largement affaibli.

Si vous vous retrouvez dans ces différents symptômes, ne tardez pas et essayez différentes méthodes pour atténuer votre réaction au stress : la méditation en pleine conscience et la pratique du yoga ou d’un autre sport peuvent par exemple vous aider à mieux gérer vos émotions, à prendre plus de recul sur votre quotidien et à vous apaiser de manière générale. Une meilleure alimentation et une meilleure hygiène de vie peuvent également vous aider à surmonter plus facilement les situations stressantes du quotidien.

Likes

Comments

Mouvement que nous apprenons tous dès notre plus jeune âge, la marche à pied offre de nombreux bienfaits lorsqu’elle est pratiquée au quotidien ; simple et naturelle, la marche peut être pratiquée à tout âge, très facilement et dans n’importe quel environnement.

Que vous réussissiez à effectuer les dix milles pas préconisés par jour, ou que vous n’ayez le temps d’en faire qu’une partie, la marche vous permet de vivre en meilleure santé, de perdre du poids ou de maintenir votre poids de forme (à raison d’une dépense énergétique de l’ordre d’une centaine de kcals pour trente minutes de marche), de vous aérer l’esprit et de vous détendre, d’améliorer le fonctionnement de votre système cardio-vasculaire et de tonifier l’ensemble des muscles de votre corps. Mais quels sont les autres bienfaits de la marche à pied ?

Comment bien marcher ?
Avant de vous lancer dans cette discipline, assurez-vous de savoir bien marcher : même si cela pourra faire sourire certains, la marche active doit respecter certaines règles et vous devrez adopter une posture et des mouvements particuliers si vous voulez être sûr de tirer les meilleurs bénéfices possibles de cet exercice.

Assurez-vous d’être correctement équipé : choisissez une tenue confortable et des chaussures adaptées (les semelles doivent être antidérapantes, aérées et confortables, comme des chaussures de sport par exemple). N’oubliez pas d’emporter avec vous de quoi vous hydrater (une petite bouteille d’eau par exemple), et de vous protéger avec une casquette et des lunettes de soleil si le temps l’exige.

Choisissez ensuite votre trajet : il peut s’agir d’une partie de votre trajet jusqu’à votre lieu de travail (vous pouvez descendre une ou deux stations de métro ou de bus avant votre station habituelle), un parcours dans un parc le week-end ou encore le trajet pour déposer vos enfants à l’école.

Le rythme de la marche à pied doit être soutenu et régulier : vous devez réussir à marcher à un rythme d’environ 7 km/h (entre 5 et 9,5 km/h).

Vous devez être conscient du mouvement que vous effectuez : vous devez poser en premier votre talon, dérouler ensuite entièrement votre pied et vous propulser enfin grâce à vos orteils. Vous pouvez également vous aider de vos bras : le long du corps, ils effectuent naturellement un mouvement de balancier (de l’avant vers l’arrière) et vous aident à avancer plus vite. Regardez droit devant vous et tenez vous droit, la tête haute et les épaules basses et relâchées.

Marcher au quotidien : de nombreux bienfaits pour notre santé mentale et physique !

En premier lieu, la marche améliore considérablement le fonctionnement de notre système cardio-vasculaire : notre coeur est renforcé et nous sommes moins sujets aux maladies cardio-vasculaires. Notre endurance est évidemment renforcée et nos poumons en meilleure santé.

D’autre part, la marche peut également avoir un effet bénéfique sur notre santé mentale : en nous aérant l’esprit, nous nous sentons rapidement mieux et nos problèmes peuvent plus facilement être gérés. Les symptômes de la dépression peuvent être évacués grâce à la pratique de la marche à pied au quotidien (surtout lorsqu’elle est pratiquée dans un milieu naturel, comme en pleine forêt par exemple). Le stress est plus facilement évacué et les tensions éliminées. Notre capacité intellectuelle est également largement stimulée par la marche active.

Notre cerveau bénéficie également des effets de la marche à pied : sa fonction cognitive, ainsi que notre concentration et notre mémorisation sont améliorées et différents problèmes cérébraux peuvent être évités. Le risque de développer un diabète de type 2 est également réduit par la pratique quotidienne de la marche à pied.

La digestion et le transit intestinal sont plus faciles (la marche procure un véritable massage à nos organes internes), les risques d’apparition de cancers sont réduits (notamment pour le cancer du sein et le cancer du côlon), la perte de poids ou le maintien du poids de forme sont facilités, et l’ensemble des muscles de notre corps est tonifié (notamment les muscles des jambes, des bras, les fessiers et les abdominaux). La sudation provoquée par la marche à pied permet à notre corps de se purifier et d’éliminer les nombreuses toxines accumulées. La marche réduit également les risques d’AVC et d’infarctus.

De nombreuses très bonnes raisons de se mettre à marcher !

Likes

Comments

Notre quotidien nous échappe de plus en plus et nous ne prenons pas assez le temps de souffler et de nous recentrer sur les choses essentielles de la vie ; de nombreuses contraintes et obligations (familiales, personnelles, sociales ou professionnelles) nous obligent à vivre une vie de plus en plus pressée et stressée, et de moins en moins sereine et épanouie.

Alors comment remédier à ce problème de manière simple et équilibrée ? Comment réussir à vivre une vie plus calme et sereine ? La marche est une discipline facile à mettre en oeuvre, qui peut nous aider à prendre du recul sur notre rythme de vie effréné, afin de vivre de manière plus agréable et en meilleure santé.

Quels sont les effets de la marche sur notre corps et sur notre santé en général ? Et comment réussir à marcher en pleine conscience, pour une détente et une relaxation optimale ?

Les effets bénéfiques de la marche

La marche consiste en une alternance de mouvements de chacune de nos deux jambes, et cette discipline demande des efforts tant musculaires, qu’articulaires ou respiratoires. Le membre inférieur est sollicité dans sa globalité (du talon à la hanche, en passant par la plante du pied, les orteils, la cheville, la jambe, le genou, la cuisse et l’aile iliaque).

La marche a un effet indéniable sur notre système musculaire puisque, en plus de faire travailler les muscles de notre jambe, elle agit également sur les muscles de notre pied, sur les muscles dorsaux, sur ceux des bras, et même sur les abdominaux. Marcher est également très bon pour faire travailler nos articulations : les chevilles, les genoux et les articulations du bassin sont largement sollicités, mais de manière douce et régulière. La marche n’implique pas de tensions ou d’efforts exagérés.

La marche est également bénéfique pour notre circulation sanguine (elle prévient notamment l’apparition des oedèmes et des jambes lourdes), ainsi que pour le bon fonctionnement de l’intégralité de notre système cardio-vasculaire ; elle implique en effet un mouvement des bras qui active et stimule la pompe cardiaque. La marche stimule aussi les organes digestifs et les viscères (elle agit presque comme un massage), et permet une meilleure élimination des toxines (grâce notamment à la stimulation des ganglions lymphatiques de l’abdomen).

La marche est également très importante pour le développement du système nerveux et pour le bon fonctionnement de notre métabolisme (notamment grâce au massage de la voute plantaire qu’elle implique): les organes fonctionnent mieux et sont rapidement rééquilibrés. La marche améliore enfin l’élimination des déchets vers les poumons et le transport de l’oxygène jusqu’aux organes du corps ; un rythme de marche constant et régulier favorise l’apparition de tous ces effets bénéfiques.

Facile à mettre en oeuvre dans nos habitudes quotidiennes, la marche offre ainsi de nombreux bienfaits.

La marche consciente

Marcher permet de s’adonner à la méditation de manière simple et régulière ; en effet, lorsque l’on marche, notre esprit et notre corps peuvent être centrés sur l’instant présent et entrer en pleine conscience grâce à des exercices de méditation. Marcher en pleine nature est un bon moyen de se rapprocher des énergies de la terre, et de se recentrer sur soi et sur ses émotions profondes.

Pour marcher en pleine conscience, vous devez marcher sans but et sans tension ; vous devez marcher pour marcher et laisser votre esprit vagabonder où il veut. Vous devez également être conscient de votre souffle et de votre rythme de marche.

Sentez vos pieds s’ancrer dans le sol, et essayez de ressentir au maximum tous vos muscles (vos pieds, vos orteils, vos jambes, vos genoux, vos cuisses, votre bassin, votre ventre, vos dos, vos épaules, vos bras, vos coudes, vos poignets, vos mains, vos doigts, votre cou, votre nuque, votre tête et chaque partie de votre visage jusqu’au sommet de votre crâne). Accueillez chaque pas avec douceur et tendresse, et évoluez dans le monde en prêtant attention à votre environnement.

Marcher en pleine conscience vous aidera à vivre une vie plus harmonieuse et plus épanouie, et vous aidera à prendre plus de recul sur les situations stressantes ou compliquées. Grâce à la marche en pleine conscience, vous vous libèrerez petit à petit du stress quotidien et de vos pensées négatives.


Likes

Comments

La marche méditative : qu’est ce que c’est ?

Nous sommes nombreux aujourd’hui à vivre une vie très remplie, au rythme soutenu, avec de nombreuses obligations professionnelles, personnelles et une vie de famille à assumer. Comment réussir à faire une pause au milieu de cette vie à cent à l’heure ? Comment vivre une vie plus sereine et plus apaisée en général ?

La méditation est un bon exercice pour ceux qui souhaitent apporter une certaine sérénité dans leur vie et mieux vivre l’instant présent ; la pratique régulière de cette discipline permet de réduire son stress, de positiver toutes les situations et de vivre une vie plus agréable au quotidien. Une fois les exercices de méditation compris, vous pouvez également pratiquer la marche méditative, un bon moyen de lâcher prise tout en prenant conscience de votre environnement, et de tout ce qu’il se passe autour de vous. Méditer en marchant permet de mieux profiter de l’instant présent. La personne qui médite en marchant peut bien entendu le faire en pleine nature (pour encore plus de bénéfices) ou en ville.


Pourquoi pratique la marche méditative ?

Si vous souhaitez renforcer votre mental et votre physique, la marche méditative est faite pour vous ! Marcher en méditant permet effectivement de stimuler votre circulation sanguine, de réveiller doucement de nombreux muscles (la marche met en action la quasi totalité de notre système musculaire) et de favoriser une bonne digestion. D’autre part, la marche méditative permet d’accéder à un degré ultime de concentration et de renforcer son attention et son énergie en général.

Si vous le souhaitez et que vous en avez le temps, essayez de vous accorder une séance de marche méditative avant de vous adonner à un temps de méditation assise (de durée égale, dans la mesure du possible). Enchainez les deux séances le plus simplement possible, en gardant votre concentration et votre attention à leur niveau le plus élevé.

Méditer en marchant permet d’apaiser les pensées négatives qui peuvent polluer notre esprit et les mauvaises tensions subies par notre corps. Nous marchons vers la vie, et nous avançons en toute confiance pendant cette expérience.


Comment pratiquer la marche méditative ?

La marche méditative se pratique lentement et en silence : elle permet à celui qui la pratique de prendre conscience de son environnement extérieur et intérieur, à son propre rythme, de manière calme et apaisée. Le plus important est que chacun trouve son propre rythme, plus ou moins rapide et plus ou moins soutenu.

La marche méditative peut être pratiquée en pleine nature : dans un désert, sur une plage, dans une forêt, à la campagne, à la montagne,… Le contact avec la nature et les ondes libérées par cet environnement seront, quoi qu’il arrive, très bénéfiques. Vous pouvez marcher pieds nus, en chaussettes ou en chaussures, selon le terrain sur lequel vous évoluerez.

Pour méditer en marchant, veillez à vous tenir bien droit, la colonne vertébrale tirée vers le haut et libérée de toute tension (comme si quelqu’un essayait de tirer le haut de votre crâne vers le ciel). Votre regard doit être posé sur le sol, à environ deux mètres devant vous, pour ne pas être distrait par votre environnement. Vos bras peuvent être repliés sur votre corps, croisés dans votre dos ou se balancer au rythme de votre pas.

Commencez à marcher, et alternez « pas droit » et « pas gauche » en essayant de ressentir au maximum le contact de vos pieds sur le sol, le souffle du vent, la chaleur du soleil,… ; détendez-vous au maximum et prenez conscience de vos pas qui s’ancrent petit à petit dans le sol. Ressentez votre talon, votre pied qui se déroule et les orteils qui s’appuient et qui décident du prochain pas.

Commencez à détendre tous les muscles de votre corps et prenez conscience de leur existence petit à petit (vos pieds, vos chevilles, vos jambes, vos genoux, vos cuisses, votre bassin, votre ventre, votre poitrine, votre dos, vos épaules, vos bras, vos coudes, vos avant-bras, vos poignets, vos doigts, votre cou, votre nuque, votre visage, votre bouche, votre nez, vos yeux, votre peau, vos joues et votre crâne).

Petit à petit, vous accèderez à une sensation de détente et de conscience éveillée. Vous aurez conscience de chacun de vos mouvements et de chacun de vos muscles. Veillez à maintenir une bonne respiration tout au long de l’exercice de marche méditative : inspirez profondément et expirez lentement, en ressentant au maximum l’air qui quitte vos poumons et votre corps.


Likes

Comments