Mon manque d'assiduité me renvoie près de 3 semaine en arrière. Nous partons enfin du vortex de la buena onda à la punta de Puerto Escondido, nous allons à la lagune de Chacahua, celle ci se situe seulement à 60 kms, il ne nous faudra pas moins de 6 moyens de tranport pour y arriver, un taxi jusqu'au terminal de Puerto Escondido, un bus jusqu'à Rio, un collectivo jusqu'à l'embranchement, un collectivo jusqu'à zapotalito, une lancha pour traverser la lagune, et enfin un autre collectivo pour arriver au village. 2h30 plus tard nous voilà enfin rendues. A peine arrivées, nous retrouvons nos compatriotes rencontrés à la buena onda, ils nous inviteront à manger le poisson qu'ils viennent de pêcher, c'est succulent! S'en suivra une soirée bien arrossée..
La lagune est magnifique, elle est reliéeà la mer, d'un côté se trouve la mangrove et de l'autre la plage. Notre première journée sera encore une fois en mode chilling, baignade, hamac, lecture... Cependant cette plage semble parfaite pour la pratique du surf, nous louons donc des planches, Victoire et Marie n'en ont jamais fait auparavent, je leur explique les bases et c'est parti... Pour une longue session de ramage... Les vagues sont parfaites mais loin, alors nous ramerons, ramerons et ramerons... Je réussirai à prendre une très belle vague. Je suis trop fière de moi!!

Chacahua est connue pour la beautè de sa mangrove, nous partons donc le lendemain faire un tour de lancha; et pour son plancton phosphorescent, nous reprenons une lancha de nuit pour aller se baigner au milieu de la lagune, en prime, le ciel étoilé est grandiose.

Je ne pourrais pas terminer cet interlude sur la lagune sans parler des moustiques. Alors que les filles ont loué une petite cabane, je dormirai dans mon hamac acheté précédemment, et malgré la moustiquaire que me prête victoire, mon combat avec les moustiques commencera dés le premier soir. Moustiquqire mal posée ou non, je me ferai dévorer les pieds, je dois avoir pas moins de 30 piqûres sur une zone de 1cm carré. Le pire doit être que ces moustiques sont minuscules, on ne les voient pas et on ne les entend pas. Ils me rendront dingue!!! Seul point positif, je serais réveillée tous les jours pour le levé du soleil.
Après 3 jours à Chacahua, malgré la beauté et la tranquilité du site, c'est avec grand plaisir que je quitte les lieux tant mes pieds me démangent. Nous repartons pour Puerto Escondido.

Après 10 jours de séparation, qui je l'avoue après 2 mois 24h/24 ensemble aura fait bien, je retrouve Dan et Aure, je décide de quitter Victoire et Marie que je recroiserai plus tard pour continuer mon voyage avec mes 2 acolytes. Après 2 jours toujours à chiller à la buena, nous repartons pour Zipolite. A partir de ce moment là, nous entamerons nos sessions stop, il faut dire que cela marche très bien... Nous sommes 4, en moins de 5 minutes, nous sommes pris et déposés direct à bon port. Le tajet est encore plus rapide qu'en collectivo! Ma mère me dirait que ce n'est pas prudent, nous ferons le trajet à l'arrière d'un camion de farine, mais ça fait partie de l'aventure.

Arrivés à Zipolite, nous retrouvons les amis de Dan et Aure qui voyagent avec un gros school bus, nous pserons la tente à côté d'eux. Nous passerons une semaine entre fête et chill, pas moins de 3 soirées sont organisées par les français et les italiens.

Dan prendra ici la décision de rentrer en guadeloupe, nous partirons donc à san jose del pacifico avec aure. Nous tentons à nouveau le stop, en moins de 5 min nous sommes pris par oscar qui nous amène à pochutla, de la 10 min d’attente et nous embarquerons dans une voiture de la poste mexicaine direct pour san jose. La route est en pleine montagne, il nous faudra près de 3 heures pour parcourir 150 km de virages, il ne faut pas avoir le mal du transport.
A peine arrivées nous tombons sur yann que nous connaissons de val d'isère, qui nous amènera à l’hostel la cumbre tout en haut du village, d’ici nous avons un panoramique impressionnant sur toute la vallée, l’endroit est parfait pour admirer le couché de soleil. Nous pensions faire une halte rapide avant de rejoindre Oaxaca, mais ce petit village tranquille ou il n’y pas grand chose à faire exerce une certaine attraction sur tous les voyageurs qui passe par la. Nous passerons un après midi entier à discuter avec dylan et baily sur le terrain de basket, un jour à flâner dans les hamacs sur la terrasse de l’hostel, nous irons tout de même visiter san mateo, le village voisin. Voila déjà 4 nuits passées ici, nous voilà bien ressourcer pour rejoindre Dan à oaxaca pour ses 3 derniers jours au mexique

Nous prenons place dans l’hostel cielo rojo et partons faire un tour de la ville, celle ci a des allures de petit village, c’est très mignon. Après à peine 5 min de balade nous croisons une partie de la bande de zipolite. Nous visiterons brièvement la ville mais il n’y a pas grand chose à faire mis a part se balader ou visiter des églises. Voila venu l’heure du départ de dan, 3 mois deja viennent de s’ecouler…

Nous décidons de partir à hierve el agua avec les autres le lendemain, nous embarquons dans le van d’emilie et lionel, nous ferons un premier arrêt à Tule pour voir l’arbre le plus gros du monde, son tronc fait 50 m de circonférence, il est gigantesque, bien plus gros les séquoias géants de californie.

Nous poursuivons notre route vers hierve del agua et arrivons sur les lieux avant le coucher du soleil. Le site est vide nous pouvons profiter pleinement de ce paysage magnifique. Hierve del agua est une source d’eau saturé en carbonate de sodium qui avec le temps a créé 2 bassins naturels à flanc de montagne et un peu plus loin une cascade pétrifiée. Nous passserons 2 nuits à camper sur le site.

Nous repartons pour oaxaca passer le week end, la ville ne semble pas beaucoup plus bouger, nous irons voir le marché de tlacolula le dimanche, celui ci est le plus grand de toute la vallée. On y vend de tout et nombreuses sont les femmes vêtues de manière traditionnelles. Cependant ce marché ne me paraîtra pas exceptionnel comparé à ceux que j’ai pu rencontrer en equateur ou en bolivie ou l’artisanat est bien plus présent.

Il est temps de quitter enfin la région d’Oaxaca, demain nous prendrons la route de san cristobal de las casas au chiapas.

Likes

Comments

Le nouvel an s'approche, nous décidons donc d'aller sur la côte pacifique le fêter. Ce sera pour moi une grande première, un réveillon les pieds dans le sable.
Tous les hostels semblent pris d'assaut sur la côte, en plus notre groupe s'est agrandi, Gaëtan nous a rejoint, nous avons rencontré Marie et Victoire à Mexico et nous devons retrouver Binouz et Alex à Zipolite, mais nous avons par chance trouvé une maison à Puerto Angel sur air bnb où nous pourrons tous loger les 3 jours à venir.
Dan, Gaet et les filles prennent le bus, afin d'éviter le 17 heures de bus, avec aure nous trouvons un blablacar pour le lendemain. L'heure du départ est arrivée, nous avons rendez vous au terminus tasquena, nous achetons des rubicubes en nous disant qu'il va falloir s'occuper pendant les 12 heures de trajet à venir. Nous pensons être 5 dans la voiture mais à notre grande surprise nous apprenons que nous serons 7 pendant tout le trajet et qu'il y aura même une 8ème personne pendant 1h30. Nous commençons à appréhender ce voyage, nous allons être très serré. Finalement, au bout d'un quart d'heure, ce voyage va prendre une autre tournure. On nous offre des bières et tout le monde commence à discuter. Ici, nous ferons la connaissance de Denny qui par la suite passera le week end avec nous. Nous ne verrons pas ces 12 heures de trajet passer. Le seul problème est sans doute que nous passerons une nuit blanche la veille du réveillon.
A peine descendues du collectivo, nous nous jetons dans l'eau, voici la 1ère baignade d'une très très longue série, l'eau est un vrai régal.
Nous retrouvons les autres, et rencontrons notre hôte, Luka, un italien venu aménager dans la région il y a 1 an et demi avec sa femme. Il nous amène à la maison, situé à 300 mètres de la plage, en plus d'être grande,  spacieuse et propre, ses propriétaires sont des crèmes. On nous offriront masques, tubas et canoë et seront toujours disponibles pour le moindre de nos besoins.
Binouz ira nous chercher 4 gros poissons pour notre repas, nous nous ferons un vrai festin. Après ce bon repas, nous partons à Zipolite fêter ce passage à 2017. La fête se déroule sur la plage, alors que nous nous approchons, des feux d'artifice sont tirés, les lanternes volent dans le ciel et des grands feux de joies sont allumés. Nous profiterons de cette soirée jusqu'au levé du matin.
Nous pourrions aller nous reposer mais nous avons booké un tour avec alberto à 10h pour voir baleines, dauphins et tortues. C'est donc tout excité que nous enchainons cette journée. Nous ne croiserons malheureusement pas la route des baleines mais Alberto nous emmenera sur de splendides plages. Pour ma part je décèderai petit à petit sur ce bateau n'ayant pas dormi depuis 50 heures. J'irai m'echouer sur le lit pendant près de 20 heures dès notre retour à la maison.

Le lendemain, alors que tout le monde dort, nous partons avec Alex et Denny sur la plage. Nous entamons cette journée tout en douceur avec un petit déjeuner sur le bord de la plage. Nous voilà prêt pour le snorkling, nous verrons de bon matin une quantité impressionnante de poisson.
Cette belle journée s'enchainera avec mes premier camarones du voyage et une bonne après-midi à chiller à la plage.

Nos 3 jours à Puerto Angel s'achèvent, nous allons nous installer dans une petite cabanes au bord de l'eau à Zipolite. Ici nous passerons nos journées à nous baigner profiter de sublimes couchés de soleil et boire des coups à l'ombre dans le restaurant sous notre cabane. Malgré les malheureux 30 pesos que m'ont coûté mes nuits en hamac, ce sejour de 3 jours à zipolite n'aura pas été très économique. Nous aurons bien fait marcher ce petit restaurant.
Nous irons tout de même à Ventanilla visiter la mangrove. Je rencontrerai enfin ici des crocodiles, nous aurons même la chance de voir un mâle faire la cour à une femelle. Les iguanes en nombre nous ravirons et le chef de la bande nous fera bien rire en montant sur la lancha pour voir si nous n'avons pas à manger. Nous achevons cette dernière journée en visitant le centre des tortues où nous découvrirons des espèces ressemblant à des dinausaures.  

Voilà venu l'heure des séparations, certains partent à une teuf vers acapulco. Je quitte mes 2 acolytes de ces 2 derniers mois et demi. Nous partons à la punta zicatela à Puerto escondido avec Victoire et Marie, nous accompagnons Alex pour ses dernières 24h sur le sol mexicain avant de rentrer en France.

C'est à ce moment là que commence réelement cette attraction de la côte de oaxaca. Tous les travelers que nous rencontrons dans l'auberge nous disent que nous venons tous ici pour 1 ou 2 jours et restont bien plus longtemps... A l'heure où j'écris voilà plus de 6 jours que nous sommes ici, nous partons enfin pour la lagune de chacahua mais nous repasserons ici au retour pour au moins 3 jours. Ici reigne une ambiance familiale, tout le monde se cotoient, la punta zicatela bien qu'étant un quartier de la ville de puerto escondido à des allures de petit village. Rapidement nous prenons nos marques et nous lions d'amitié avec les locaux. En plus de son caractère paisible, de la température fabuleuse de son eau et ses couchés de soleil paradisiaques, ce petit village m'aura apporter les experiences les plus inoubliables de mon voyage. Un moment plus que privilégié avec des bébés tortues, assister à leur libération, une ballade en mer entourée de 50aine de  dauphins, regarder un film allongée dans le sable sur écran géant face à la mer.

Je me dois de revenir à la réalité, le Mexique est un pays qui à tant à offrir que je vais y rester longtemps, je ne visiterai sans doute pas l'amérique centrale avant de ne partir au Pérou.

Likes

Comments

Nous voilà à présent à la conquête de l’Amérique centrale. Après un très long voyage, 21h d’attente dans l’aéroport de Phoenix, un avion prêt à décoller qui fait demi tour pour débarquer des jeunes qui ont trop bu et une fin de nuit dans l’aéroport de Mexico compte tenu de l’heure tardive d’arrivée dans la ville, 36 heures plus tard nous arrivons enfin dans le centre historique de Mexico City.
Après une bonne douche bien méritée, c’est parti pour une petite découverte de ce quartier. Notre hostel se trouve à deux pas de la place de la constitution que l'on appelle aussi Zocalo, sur laquelle se trouve la cathédrale. Nous sommes à 2 jours de noël, un immense sapin orne la place, les façades des immeubles sont décorés avec d’énormes motifs telles que des boules de noël ou des guirlandes et une immense patinoire a été installée pour l’occasion. L’esprit de fête est bien présent .Dans les rues, il y a un monde fou, j’ai déjà parcouru pas mal de capitale d'Amérique du sud, mais celle ci me semble encore plus folle, les rues pourrait être comparées à une énorme fourmilière, les vendeurs ambulants crient tous plus fort les uns que les autres. J'apprécie particulièrement l’architecture de ce quartier où se mélangent les genres, modernes et coloniales, et il est tout simplement agréable de flâner dans les rues à regarder les gens. La vue du haut de la tour latino america permettra de se rendre compte de l'immensité de cette ville.

Il est temps de goûter la nourriture locale, je me mets donc à la suite de cette longue queue organisée dans la rue afin de commander des enchiladas au fromage et au poulet, puis j’irais m’installer comme les mexicains sur l’un des nombreux tabourets posés de l’autre côté de la rue pour manger. Ce repas m’aura coûté la modique somme de 16 pesos soit environ 60 centimes et c’était très bon, je sens que je vais bien manger dans ce pays.

Le soir, la magie de noël commence à opérer, des milliers de personnes viennent sur la place zocalo, des shows de lumières sont organisés, nous nous rendrons compte les jours suivants que ces festivités se répètent tous les soirs pendant la période de fête.

Un peu plus loin nous tomberons sur des descendants aztèques célébrant la gloire Huitzilopochtli, dieu de la guerre et du soleil, vêtus de leurs habits traditionnels, ils dansent de façon effrénés, cela nous ravira. Nous finirons par faire la connaissance de certains, on nous offrira à boire et à manger comme si nous faisions partis des leurs.

Le lendemain les mexicains nous prouveront encore une fois leur bonté, Brian rencontré à un coin de rue avec qui nous passons toute l’après midi et la soirée, vient d’un quartier sensible, nous ferons avec lui un tour dans celui ci, il se portera garant de notre sécurité.

Le lendemain, nous décidons d’aller visiter Xochimilco, reconnue pour être la Venise mexicaine, cette ville de banlieue est traversée par de nombreux canaux, et les gens prennent des lanchas colorées pour s’y balader. Dès l’arrivée au terminal nous découvrons de nouveaux graffs. J’ai sans doute oublié de dire que Mexico nous offre depuis quelques jours de magnifiques fresques de graffitis, nous qui aimons ça, nous sommes comblés. Nous commençons à arpenter de petites ruelles, de nouvelles fresques apparaissent sans cesse et quand ce n’est pas le cas, nous sommes charmés par ce quartier aux allures de petit village. Les gens sont souriant et nous saluent très souvent. Au détour d’une rue, nous rencontrerons à nouveau des indiens aztèques, il s’agit cette fois-ci d’un cortège que nous intégrerons jusqu’à ce que celui ci ne s’arrête. Ils célèbrent encore une fois Huitzilopochtli, se mettent à danser et jouer de la musique, les costumes sont encore plus beaux que la dernière fois… Cette fois ci nous serons les seuls touristes, et seront encore une fois très bien accueillis. Nous rencontrons par la suite kevin, petit jeune de 15 ans intrigué par nos origines qui se baladera avec nous jusqu’à ce que nous rentrions dans le centre.

A environ 50 kilomètres de Mexico City se trouve le site précolombien de Teotihuacan, nous allons découvrir nos premières pyramides maya!! Arrivés sur le site nous découvrons ces immenses pyramides, c'est impressionnant, les marches des escaliers sont hautes et abruptes, on a la possibilité de monter sur la pyramides du soleil mais la queue pour y accéder est énorme, Dan et Aure y monteront. Pour ma part je favoriserais la montée sur celle de la lune, on ne peut pas arriver jusqu'en haut, mais elle donne un panorama sur le site exceptionnelle. On nous contera que pour l’équinoxe, les ombres créées par le soleil font apparaître un serpent sur chacune d'entre elle. Ce doit être fabuleux à voir.

Cette semaine à Mexico City s'achève, elle m'aura laissé une impression bien loin des préjugés qu'on lui confère, elle a beaucoup à offrir et ses habitants sont tout simplement adorables. Ce premier aperçu du Mexique n'incite qu'à en voir plus. Demain nous partons sur la côte pacifique. On the road again!!

Likes

Comments

Voilà venu le dernier jour de ce road trip aux Etats Unis, nous avons rendu hier matin le van après avoir parcouru 8580 miles soit 13807 kms. Ce voyage s'acheve à Los Angeles, nous aurons récupéré Gaëtan et Binouze sur la route après qu'ils aient du abandonner leur 4x4, ayant perdu une roue sur l'autoroute. Ce passage à Los Angeles se résumera , par quelques verres à Hollywood, et beaucoup de chill sur les plages de long beach, Santa Monica et surtout Venice Beach. Des rappeurs nous auront régalé sur hollywood boulevard en nous offrant un freestyle de plus d'une heure. Nous aurons admiré le niveau de certains skateurs sur l'immense skate park de venice, nous aurons été étonné de voir un petit de 5 ans se lancer dans les bols du park, marché sur le pier de Santa Monica où se tournait la serie alerte à Malibu, écouté de la musique sur la plage, apprécié de très beaux couchés de soleil... 

Après 50 jours à traverser les Etats Unis et en avoir pris pleins les yeux, aujourd'hui commencent de nouvelles aventures, nous prendrons ce soir la direction de l'aéroport pour Mexico city. 

Likes

Comments

Aujourd'hui nous partons visiter la prison d'Alcatraz, cette mythique prison de la baie de San Francisco, dans laquelle furent enfermés les plus grands gangsters dont en autre Al Capone.
Nous allons pier 33 prendre le ferry qui nous amènera sur l'île, ce trajet nous permettra d'apprécier la vue sur la ville, le pont d'Oakland et le Golden gate. Dommage que le temps ne soit pas en notre faveur encore une fois. Mais celui ci sera parfait pour la visite de la prison.

Arrivées sur l'île, on nous présentera un film retraçant l'histoire de cette île. J'apprendrais qu'avant d'être une prison, ce fut une forteresse militaire et qu'après sa fermeture en 1963, elle fut occupé par des indigènes hippies pendant 18 mois, il reste encore quelques traces de ses derniers.

Nous commencons par faire le tour de l'île, la vue sur San Francisco est splendide, il est étonnant de voir cette végétation sur les bordures de l'iles, et j'apprecie particulièrement le caractère délabré de la prison.

Nous arrivons maintenant au coeur de la prison, on nous proposera une visite avec des écouteurs, je n'aime pas ça habituellement, mais la vie de la prison racontée par d'anciens gardes et détenus me paraîtra forte intéressante. On nous contera d'ailleurs l'évasion de trois détenus qui creusèrent des trous à l'aide de cuillères en acier. Eux seuls ont peut être réussi à s'évader, on ne les retrouvera jamais...

On arrive un peu à imaginer la vie ici, enfermé entre 4 murs, les fenêtres grillagées ne font passer que très peu de lumière. Les cellules d'isolement sont sordides !!  La visite est possible de nuit, je pense que ce doit être le meilleur moment, ça doit être flippant et intriguant.Peut être une prochaine fois...

Nous terminerons cette journée en montant aux twin peaks à la tombée de la nuit, on domine toute la baie de San Francisco, les lumière de la ville s'allume, c'est magnifique !

Likes

Comments

Nous parcourons les derniers kilomètres qui nous séparent de San Francisco et arrivons vers midi au Golden gate, le fameux pont rouge, après une petite balade, nous traverserons celui ci. Dans mes souvenirs celui ci était immense mais en réalité il ne m'a semblait guère beaucoup plus grand que notre pont d'aquitaine à Bordeaux. La vue sur la baie de San Francisco est magnifique. Nous poursuivons cette journée à visiter la marina , nous croiserons les fameux tramway de la ville, tous plus authentiques les uns que les autres. Et finirons par rencontrer une colonie de lions de mer vers pier 39, ils doivent être une centaine, l'odeur n'est pas terrible mais c'est marrant de les voir pousser leur cri, se battre ou dormir comme des pachas échoués.

Cela fait prêt de deux mois que je suis partie, à être 24/24h à 3 donc aujourd'hui je décide de partir visiter la ville en solo.
Cela fait bien longtemps que je n'ai pas tant marché, il ne faut pas oublié que San Francisco est en pente, alors ça monte, ça descend, ça remonte et ça redescend... Je ne sais pas réellement si mes cuisses ont apprécié sur le coup, mais cela est un bon entrainement pour les treks à venir.
Je commence cette journée par la célèbre lombard street, cette petite rue serpentée. C'est à ce moment là que commence la marche de biais, la rue monte tellement qu'il n'ai pas possible de rester droit.

Je continue ma route et contemple ses jolies maisons à bow window toutes colorées.

Après de nombreux escaliers descendus, d'autres montés, je me dirige vers la coit tower dans laquelle je monterai pour admirer la vue sur toute la ville.

Changement de monde en passant par china town, on se croirait en chine, les petits vieux jouent aux cartes dans le parc sur des cartons...

Apres une brève visite du financial district, un petit tour dans union square pour faire du shopping, direction les fameuses painted houses. Toujours aussi beau que dans mon souvenir. Il est temps de rentrer, mes cuisses n'en peuvent plus et je suis certaine qu'elles ne le rappeleront demain.

Likes

Comments

Nous avons fait une petite pause dans ce voyage pour découvrir cette zone au dessus de San Francisco bien connu pour être le lieu de production du canabis. Des milliers de personnes viennent ici du monde entier chaque année travailler dans la trim, pour ceux qui ne savent pas, ici ceci est légal. Nous irons donc tout d'abord à Willits, nous irons au pub, ici se retrouvent le soir, habitants, farmers et trimmers, on rencontrera des gens d'un peu partout. Ici reigne une ambiance un peu hippie, dans le bar est organisé un open mic, les musiciens nous font le show.

Le lendemain, nous nous enfoncerons encore un peu plus dans les montagnes, dans la ville ou plutôt petit village de laytonville, encore une fois nous nous dirigerons vers le pub. Nous rencontrerons encore pleins de locaux. Il faut dire que dans la ville, il n'y a pas grand chose à faire alors tout le monde se réunit au même endroit. Nous apprecierons la sympathie des gens. On nous expliquera que ici tout le monde travaille le canabis mais que l'on ne parle pas trop de ces choses là. Ici viennent les étrangers, ils doivent discuter simplement avec les locaux et on leur proposera du boulot. C'est bien payé et on aime les travailleurs assidus, ceux là sont largement récompensés. Une seule règle, ne pas trop parler. Il aura été intéressant de découvrir cet univers à la fois étrange et sympathique. Nous repartirons sans avoir eu de proposition pour trimmer, mais ce n'était pas non plus la bonne période, il aurait été marrant de bosser une semaine la dedans, cela aurait été une drôle d'expérience.

Nous commencons à descendre vers le sud, à Okiah nous retrouvons matou et nico, deux amis à aure, nous finirons encore une fois dans un pub, mais cette fois ci règne une certaine euphorie en nous, nous discuterons avec le 3/4 des personnes, nous terminerons la soirée dans le van avec keany et antony deux americains rencontrés précédemment dans la soirée. Passant une bonne soirée et ne voyant pas le temps filer, nous viderons la batterie du van en écoutant de la musique, nous voilà à la recherche de pinces à 6h du matin.

Nous nous réveillons il est 15h. Nous sommes stationnés devant Mac do, parfait, celui ci nous offrira la mal bouffe dont nous avons besoin en ce lendemain de soirée.
Aujourd'hui nous devions partir à un festival, mais à cette heure ci, la sieste nous rappelle et la suite de la journée devient incertaine.

Je me rend compte cela fait 3 jours que je n'ai pas pris de photos, je ne peux donc pas illustrer ces derniers jours...

Likes

Comments

Nous avons quitté la ville de la décadence pour nous retrouver en pleine nature, nous voilà à Death Valley, nous serons sans réseau pendant 2 jours.
Death valley me fait vraiment penser au désert d'Atacama au chili, avec ses grandes étendues arides, ses montagnes surréalistes et son lac de sel.

Malgré la multitudes de paysages differents que l'on peut découvrir ici, ce sera le parc que j'aurais le moins apprécié. Peut être ai-je déjà vu tous ces styles de paysages encore plus beaux ailleurs. Cependant celui ci nous offrira tout de même de grandes dunes de sable, des montagnes multicolores et de très grandes étendues magnifiques.

Likes

Comments

Nous sommes partis en direction de Las Vegas, les lumières de la ville illuminent déjà le ciel à plus de 100 kilomètres. Nous arrivons vers 1h du matin, et voilà que l'on ressent la même sensation qu'à Time Square, les lumières et enseignes scintillent partout, et on ne se rend plus compte que nous sommes la nuit. Nous chercherons le parking gratuit dont nous à parlé Dolma, la française rencontré à Page. Une fois le stationnement trouvé, nous nous trouvons à 2 pas du Las Vegas Strip, nous partirons faire un petit tour au Bellagio, tout est immense et nous sentons bien que cette ville ne s'arrête jamais.

Le lendemain après midi nous repartons dans le las vegas strip, nous jouons un peu aux machines à sous et au black jack, les serveuses viennent nous servir à boire régulièrement, nous serons rapidement un peu bourrés, nous commençons à jouer et rigoler avec nos voisins, on se la jouera comme dans les films. Nous ne seront pas devenus riches mais nous aurons vécu une vrai journée à Vegas.
Dan nous quittera pas trop tard dans la soirée, nous ferons un tour dans la ville avec aure, monterons dans une limousine, ferons offrir un tour de grande roue, passerons voir la déco de nombreux casinos, tous plus fous les uns que les autres. Nous aurons tellement marché que nous prendrons un taxi pour rentrer.

Notre samedi consiste en grande partie à la recherche de douches, nous tentons de nombreuses salles de gym, on nous proposera des douches à 25 dollars... Jusqu'à que nous faisions sans doute pitié au edge fitness et que l'on nous offre un pass pour 2 jours.
Nous commencons donc notre tour du strip à moins de 1h du couché du soleil... Nous n'arriverons définitivement pas à voir cette ville de jour. Cependant nous assitons à un show de volcan au mirage et nous nous étonneront de voir les gens payer pour un tour de gondole dans le casino venezio... Cette ville est totalement folle, des gens perdent des milliers d'euros en 30 secondes d'autres en gagnent en 2 secondes, les personnes bourrees se comptent à la pelle, on crie,  on rie, on pleure. Ici se confond le réel et l'irréel !

Nous terminerons notre soirée à jouer les centimes laissés par les gens dans les machines, nous ne deviendrons pas riches non plus avec ceux ci.
Demain matin, nous tenterons de faire un tour avant de ne quitter cette ville folle.

Likes

Comments

Nous partons aujourd'hui pour le Bryce Canyon, nous n'avons pas dormi sur place car il fait entre -10 et -20 degrés la nuit. Les routes était impraticables il y a quelques jours pour cause de neige, mais par chance, il refait beau depuis. Nous arrivons tôt, à notre grande surprise, il ne fait pas si froid, il fait un temps radieux. La vue est magnifique du haut du canyon, celui ci est enneigé. Nous effectuerons donc le trek dans la neige, nous partons de Sunset pour aller vers sunrise, nous descendons dans la vallée. Nous passons entre ces immenses rochers qui semblent avoir été sculpté. D'immenses sapins sortent du sol. Nous en prenons pleins les yeux. Nous trouvions beau le paysage vu du haut, il est d'autant plus magique en bas. On pourrait se croire dans un compte de fée. Nous passerons par le sublime point de vue.

Je ne connais pas ce parc national l'été mais je crois que nous avons choisi la meilleure époque pour le visiter, nous rencontrerons peu de monde et ces paysages nous enchanterons. Je vous conseille vivement ce parc, nous l'avons adoré, je n'aurais pas pris moins de 400 photos en 3 heures.

Likes

Comments