Il y a quelques temps de cela je suis tombée sur une annonce pour "le job de mes rêves" (en tout cas qui est sur ma liste du boulot de rêve, et cette liste est très longue...). Problème! Les critères pour être éligible à ce genre de contrat sont très strictes.

Ni une ni deux j'envoie des mails à ma conseillère pôle emploi, oui il faut pas se leurrer aujourd'hui on y est tous inscrits; je passe des coups de fils :" allô?! suis je éligible?". La première réponse obtenue m'encourage à postuler, je peux donc prétendre au poste.

En bonne candidate je prépare CV et lettre de motivation que je dépose moi même. Et là surprise!!! Un mail de ma conseillère :" Madame, navrée mais vous n'êtes pas éligible." . Quoi? Comment?!! Pourquoi?

Les facteurs bloquants? Ma licence, et zut j'aurais mieux fait d'arrêter les études, et le fait que j'ai travailler pendant un an plutôt que de me la couler douce y est aussi pour quelque chose.

Pour honnête je crois avoir hésiter à bruler mon diplôme et m'affaler sur mon canapé, faire un selfie l'envoyer à ma conseillère et lui dire " c'est bon je suis la femme qu'il faut pour ce job".


Au contraire j'ai continué de téléphoner et insister pour être certaine que je ne pouvais pas rentrer dans le moindre critères d'embauche.


Et là miracle, on me délivre enfin le papier attestant que je galère comme tout le monde à trouver un boulot dans ma branche et qu'il m'est possible de postuler.

A noter que ma conseillère a cesser de donner signe de vie. Qu'importe j'ai réussi à décrocher un entretien, je m'y prépare comme une championne:

- "ma principale qualité, j'aime que les choses soient bien faites"

- "mes défauts, hum laissez moi réfléchir.. j'ai parfois tendance à manquer de confiance en moi mais cela m'oblige à vérifier mon travail (donc au final c'est un défaut qui aide) et je suis gourmande ( ça c'était pour une touche d'humour).

Mais voilà le jour de l'entretien, rien ne se passe comme dans mon imagination, dommage parce que c'était plutôt sympa. Ils sont trois à me recevoir, à me scruter, à me sourire de toutes leurs blanches dents. Moi j'ai chaud, je transpire, ma bouche est sèche. L'entretien aura duré 8 minutes. Pour moi c'est un lamentable sabotage de ma part, n'ayant pas su me valoriser aux yeux des recruteurs j'imagine que le poste de mes rêves n'est pas pour tout de suite.

Alors je me dis heureusement mon diplôme est intact il me servira peut être, en attendant je continue de bosser ça paye le loyer, ça occupe et surtout ça permet d'avoir de l'expérience.



Likes

Comments

Bravo! Vous venez de vous échouer dans un des recoins insoupçonnés de la blogosphère. C'est plus facile de lire le blog des autres que d'écrire le sien, surtout lorsqu'il s'agit du premier post.

Avant d'aller plus loin, et que vous posiez la question, je suis Malou. Une fille ordinaire avec une vie des plus ordinaires, mais avec une tête remplie de pensées plus bizarres les unes que les autres. Chacun est comme il est, hein!
A mon compteur j'ai pas beaucoup d'années mais suffisamment pour avoir le permis et signer des chèques (oui j'ai signé mon premier chèque récemment une expérience banale mais qui pour une personne comme moi prend une proportion quasi spectaculaire). Là d'où je viens, et où je vis, il y a des montagnes partout. Que l'on tourne la tête d'un côté ou d'un autre il se trouve toujours une montagne, pas pratique lorsqu'on décide de contempler l'horizon.

Il y a un an j'ai fini mes études et obtenu une licence en Histoire. Et pendant un an j'ai bossé dans une boîte nationale en rapport avec les transports. Actuellement j'attends que le job de mes rêves me tombe dessus par miracle. Mais une des plus importantes aventures de ma vie a commencé il y a quatre mois quand j'ai prononcé le "oui" sacré. Vous l'aurez compris je suis mariée.

Pourquoi ce blog? Pour être honnête, parce que j'en ai envie voilà tout. Je crois aimer écrire (aïe, elle commence mal la fille qui dit ça), nous verrons avec cette exérience du blog. Très souvent il m'arrive d'avoir la tête prise dans les réflexions qui n'appartiennent qu'à moi, et un jour je me suis dit " hey pourquoi ne pas les partager avec d'illustres inconnus, après tout internet c'est aussi ça!".

Alors voilà je me lance. Bonne Chance!

Likes

Comments